Position au saut

Publié le par Greg

C'est un truc qui me travaille depuis pas mal de temps...Je suis trop raide et droit au saut, du coup je me retrouve avec les bras hyper tendus en réception...

La chose n'est pas aussi simple qu'il n'y parait...Sur bon nombre de photos, je vois les cavaliers couchés comme si ils avaient sauté un oxer de 25 mètres de large et de 3 mètres de haut et d'autres (moi :) ) raides comme des piquets...

Bon, on est tous d'accord qu'il ne faut pas gêner les chevaux, c'est juste la base ! Mais qui dit ne pas gêner, dit "rester à sa place" en équilibre, donc il ne faut pas :

  • être en avance en anticipant avec les épaules voire en se jetant en avant, ni être en retard en étant surpris par le saut.
  • l'abandonner en relâchant les rênes ni lui détruire la bouche en se rattrapant aux rênes...

Et bien entendu, il faut être dans le bon galop et orthogonal aux barres et fixer ses jambes...

Et à chaque phase son problème :

  • à l'appel, les épaules devant (surtout au trot) sans parler de la distance
  • au plané, ou le cheval va étendre son encolure, il faut alors le suivre avec les mains...
  • à la réception, ou il faut redresser cavalier et monture

Pour ma part, plusieurs petits trucs ont "amélioré" ma position :

  • rênes ultra-courtes qui permettent d'être au contact de l'encolure, donc de ne pas déchirer la bouche du cheval et en plus de s'équilibrer,
  • l'équilibre avant le saut qui permet de ne pas surprendre le cheval par un report de poids au dernier moment et qui limite la possibilité d'anticiper avec les épaules,
  • Un contact plus franc des jambes qui améliorent sensiblement l'équilibre,
  • les sauts de puce au trot comme au galop, qui permettent de trouver sa place et qui mettent immédiatement en exergue la moindre épaule en avant,
  • un équilibre plus relâché du haut du corps pour éviter de se crisper.

Après, j'ai essayé de me jeter en avant, ce qui est visuellement réussi mais qui m'attire systématiquement les critiques de l'instructeur "ne te couche pas, ne te jette pas en avant, reste à ta place"...

Mais finalement, en étant raide, je n'ai pas de critiques...Est ce parce que l'instructeur pense que je suis trop vieux et raide et qu'on n'obtiendra pas mieux (les pauvres ils sont justes désespérés, mais faut bien vivre), ou parce que finalement le cheval n'est pas dérangé ?

Je ne sais pas trop...C'est peut être juste une question de temps et de relachement...Vaste sujet qui, j'en suis sûr, perturbe d'autres cavaliers...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article