Rênes Allemandes

Publié le par Greg

De nouveau sur le dos de l'ami Sab. avec des rênes Allemandes pour une petite séance de plat.

Comme il se met en place très facilement avec un mors/filet simple, je suis perplexe. Quel est l'intérêt de rajouter des RA si la mise en main est aisée ? Je dois vous avouer que je n'ai pas eu la curiosité de demander à Son., j'ai juste enlevé les RA après 10 minutes.

Par contre, je n'arrivais pas à garder Sab. fermé lors des transitions galop/trot. J'avais beau préparer, me redresser, m’alléger...Il ouvrait toujours la tête en transition...Et redescendait une fois la transition passée...

Je suppose que je doit me durcir trop, du coup il doit se creuser...Faudrait que je tente tout à l'équilibre pour vérifier.

On devait également allonger le pas et le trot...Grosse misère ! Au pas, il partait au trot et au trot il précipitait...Y'a quelque chose que je n'ai pas compris !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline 03/10/2016 16:12

bonjour,
A mon humble avis, il doit certainement être plus confortable pour Sab d'accélérer que d'allonger. L'obliger à tenir son dos, ses abdos, le fait travailler et il doit trouver une fuite plus aisée dans le fait de précipiter. et de même pour son attitude lors des transitions au galop.
en tout cas: mille bravos pour le retrait des rênes allemandes!!!
gardez votre vision et récompensez le cheval en relâchant la tension dès qu'il vous donnera la bonne attitude.
je me trompe peut être car je ne suis pas professionnelle... mais jai eu ces conseils bien utiles après avoir rencontré les mêmes soucis.

bon courage! et merci pour votre blog que j'apprécie beaucoup!

Greg 04/10/2016 14:30

Bonjour Caroline,

je me doute que l'ami Sab. préfère échapper à l'effort !
Mais je n'arrive pas à le contraindre, j'ai l'impression qu'il ne comprend pas ce que je veux et je ne sais pas comment lui faire comprendre !
Dans ma logique, il faudrait qu'il engage plus...donc qu'il soit plus sur son arrière main...donc que je sois plus reculé du haut du corps tout en sollicitant des jambes...Après, je suppose qu'il faut également réussir à s'alléger tout en ouvrant ses doigts...Et c'est sans doute le dosage de la main que je ne maitrise pas.
Si je n'ouvre pas assez, je vais trop le contraindre et étouffer son effort...
Si j'ouvre trop, il va opter pour la facilité et changer d'allure ou précipiter...
Enfin, je ne suis pas sur de ce qu'il faudrait que je ressente.

Je pense qu'il faudrait déjà réussir au pas pour passer à l'étape d'après...Or comme je ne suis pas satisfait au pas, c'est sur que je ne le serais pas au trot...