Une anguille ?

Publié le par Greg

Rassurez vous, je n'ai pas troqué ma bombe pour une casquette pleine d'hameçons ! C'est juste que j'ai monté une jeune jument qui n'a visiblement pas trop travaillé.

A la détente, pas de problème particulier. Elle répond correctement aux jambes, mais s'incurve difficilement à droite et glisse vers l'extérieur dans les incurvations à gauche.

Ca a commencé à se gâter au moment d'avoir un peu de précision...Et quand je dis précision, je parle d'une simple volte au trot suivi d'un départ au galop.

Dès que je demande un peu d'engagement et de régularité, c'est la panique, l'arrière main ondule de gauche à droite, les épaules glissent vers l'extérieur, le cheval s'ouvre...Une raie anguille et au moment du galop, j'ai des grosses difficultés à d'une part démarrer le galop et d'autre part à l'obtenir sur le bon pied...

Entrée

Entrée en ligne droite...Les hanches se déplacent...Je remets en avant en veillant à avoir une tension des rênes bien réparties tout en restant à ma place...Les hanches bougent encore...Du coup, j'essaye de reculer ma jambe pour contrer ce décalage. C'est efficace, mais je sais que ce n'est pas la solution !

Volte

Hormis les hanches et les épaules qui glissent, je ressens une amélioration.

Sortie

Mêmes difficultés qu'en entrée

Galop

Je n'arrive à rien...J'ai beau préparer dans le calme, prendre mon temps, rester dans le calme...Rien à faire...Galop désuni, sur le mauvais pied, changement de pied non demandé...

La réponse d'Al. est lapidaire...Si ça ne marche pas, c'est que tu demandes mal...

Après quelques jours de réflexion, je me souviens d'un autre conseil : "Allège toi".

C'est vrai que sous prétexte de renforcer l'action de mes jambes je m'enfonce dans la selle. C'est sans aucun doute la réponse !!! J'alourdis les épaules inutilement et c'est clairement l'origine du galop désuni et du démarrage sur le mauvais pied/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article