Reprendre, relacher

Publié le par Greg

C'est pourtant super simple et pourtant on a tous du mal à appliquer le concept !

Hier, je suis sur le dos de l'ami Sab. pour une petite ballade extrêmement dynamique en forêt. On démarre par un très long trot plutôt rapide. Je laisse la bêêête s'échauffer avant de commencer à l'embêter...Je reprends simplement quand il part au galop... :)

Après 10 minutes, j'essaye de le compacter un peu...Et je ressens immédiatement de la résistance...Je reprend, je relache, je reprend, je relache...Il ne se passe rien...Ce n'est qu'en me fâchant fortement en reculant les épaules et en relachant qu'il comprend quelque chose et repasse au pas (sans doute un peu trop fort dans mon action).

Je recommence l'action deux autres fois pour qu'enfin, il réagisse à mon prendre/relâcher.

En fait c'est la clé ! C'est vrai qu'il est extrêmement frustrant de ne pas avoir de réaction immédiate à une demande et dans ce cas le réflexe immédiat de beaucoup est de se bloquer (en donnant un point d'appui) et ça ne sert à rien ! Le cheval s'appuie, se durcit et devient de plus en plus sourd aux sollicitations.

Il faut vraiment garder en tête que si la méthode douce ne marche pas, il faut être plus progressif, voire très sec dans l'action... Relâcher immédiatement et recommencer jusqu'à obtention du résultat demandé. Curieusement tout est plus simple après ! :)

C'est ça que je ne comprenais pas au début...

En fin de ballade, l'ami Sab. était (presque) complètement détendu avec une très bonne réactivité à mes sollicitations. Restait cependant un petit blocage à droite (encolure à droite ou épaule en dedans tête à droite)...Trois fois rien !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aflaya 12/10/2016 15:26

Bonjour,

J'adore vous lire et vous relire, je suis dans ma 4ème année d'équitation (j'ai 42 ans) et j'ai souvent les mêmes problèmes que les vôtres, j'ai parfois l'impression de régresser dans mes reprises, depuis quelque temps cela va mieux, j'ai eu des chevaux difficiles et puis des plus faciles, entre-temps j'ai pris peur, je ne sais pas pourquoi, du coup, nous avons fait des séances d'horse-ball (pas de match juste des entrainements pour la mise en confiance : trotter et galoper sans les mains) et cela va mieux... Dans l'attente de vous lire avec impatiente.
Amicalement.

Greg 13/10/2016 12:02

Ravi que vous ayez pu trouver un intérêt à mes écrits...
Ah, la peur c'est quelque chose de compliqué...Heureusement je ne l'ai pas encore ressentie à cheval...Pourvu que ça dure !
Du coup, je ne sais pas trop quoi dire...A part remonter en limitant les risques au début...