Mise en place

Publié le par Greg

La dernière fois, j'évoquais la magie du pianotage sur les rênes pour faire céder la nuque et démarrer la mise en main.

Hier, je monte en forêt le placide Ar. et décide de l'embêter tout du long...Il répond plutôt très bien aux différentes sollicitations (merci à sa DP Au.), se met en place facilement, répond aux jambes, cessions, épaules, hanches...C'est plutôt agréable.

Tout va bien bien me direz vous !

Le problème c'est que je ne suis pas satisfait, Il cède de la nuque et se compacte, mais ne semble pas se détendre ! je ne sens pas de relâchement malgré mes vibrations dans les doigts...

Vous savez ce moment ou on ressent de la souplesse dans la bouche, un mouvement plus vertical avec très très peu de tension !

Pourquoi ? Est ce un problème matériel (mors, ...) ? Est ce qu'il existe des chevaux qui n'arrivent jamais à vraiment se détendre ? Ce qui me perturbe c'est que je monte ponctuellement un cheval hyper stressé mais qui arrive à se relacher une fois en selle ! Lui est calme, il devrait se détendre non ?

Va falloir que je regarde son attitude pendant que sa DP le monte !

Addendum : Petite précision, lorsque je parle de mise en main, je précise que le cheval a cédé de la bouche et de la nuque (chanfrein vertical) et que je sens bien sa "rondeur" marquant sa compression donc le travail de l'arrière main...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article