Aucun effort

Publié le par Greg

Une question que je me suis très souvent posée : Faut il être complètement détendu des adducteurs ou garder une certaine tension (notez le terme "certaine") pour se tenir en selle ?

Bah c'est une question que je ne me pose plus par obligation depuis que je suis remonté à cheval...J'essaye de ne plus me contracter du tout pour ne pas solliciter mes tendons et muscles des adducteurs. Bernard Sachsé arrive à tenir en selle en étant paraplégique, pourquoi je n'y arriverais pas ?

En fait, c'est assez difficile de se relâcher, mais une fois qu'on y arrive, il y a une vraie amélioration de l'allure. On ressent beaucoup plus de souplesse du cheval, beaucoup moins de contrainte. Sous réserve d'un maintien du trot dans une attitude acceptable (maintient de l'engagement). Je crois d'ailleurs, que c'est vraiment cet exercice qui permet de comprendre et ressentir l'absence d'engagement...En étant décontracté, il est plus difficile de porter son cheval (ce que je fais beaucoup trop souvent) et l'usage du bas de jambe apparait comme beaucoup plus lumineux (efficace).

Encore une chose qui prouve que le relâchement est une des bases de l'équitation...

A méditer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article