Pffffff

Publié le par Greg

Je l'ai dit de très nombreuses fois, quand on apprend il est très important de changer fréquemment de monture. Au début, la plupart du temps, c'est très excitant car cela permet d'expérimenter énormément de choses sur des chevaux a l'expérience et au ressenti différent.

Il faut cependant garder en tête que changer de monture sous entend de changer de place quelques boutons du tableau de bord.

Je remonte sur l'ami Fo., (le premier cheval sur lequel je suis monté il y a 4 ans !) qui a beaucoup de qualité pour un débutant mais aussi quelques défauts pour un dégrossi comme moi...

La mise en main est vraiment un leitmotiv depuis quelques temps et je ne conçois pas d'avoir un cheval (d'expérience) ouvert sur du plat...C'est d'ailleurs un des enjeux de la détente : Rendre le cheval disponible dans une attitude (montée) qui garantira son confort et sa longévité.

Traduire : le réveiller, l'échauffer, l'étirer, le rendre réactif aux aides et le mettre en place.

C'est surtout le dernier point (résultant des autres) qui me chagrinait hier soir...Je n'ai pas encore trouvé tous les boutons de la mise en main et je tâtonne pour le mettre en place...Entre chatouillis, voltes, résistances, jambes...

On m'a dit de résister plus, mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution...Je résiste, mais il est aussi bête que moi...Si je fais plus dans le chatouillis et la subtilité ce n'est pas terrible...Je tâtonne et retâtonne ...

Après 1 heure, j'obtiens la mise en main (avec peu de tension dans les mains), ce qui est très satisfaisant, ce qui l'est moins c'est que j'obtiens quelque chose mais au dépend de l'impulsion...

C'est là ou il peut être désespérant de changer de monture fréquemment...

Quand le résultat n'est pas la, l'ego en prend un sacré coup ! Et comme je suis vaniteux, vous imaginez ! ;-)

P.S. : Merci au gentil Fo. de me supporter et de m'apprendre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article