Accompagner des deux mains

Publié le par Greg

Petit exercice de CSO a travailler : Saut, réception, volte et re-saut sur le même obstacle.

C'est vraiment un truc super important que de savoir faire une volte sur un obstacle et de ressauter l'obstacle...Bon, ça n'arrive jamais en concours, mais faire une petite option en tournant très très fort est nettement plus courant et y ressemble fortement.

Ce n'est pas tant le saut qui est important, mais l'engagement du cavalier (et de sa monture) ! Il est ultra important, un de garder son cheval dynamique, deux de l'accompagner avec ses deux mains (rêne d'ouverture large, rêne d'appui sur l'encolure). sans ce dynamisme, la volte fera 40 mètres de rayon...ce qui est bien, mais n'a aucun rapport avec ce qui est demandé.

L'autre difficulté et de terminer la volte sur le saut, ce qui n'est pas si évident...Comme le cheval n'arrive pas trois foulées à l'avance droit et au centre de la barre, il faut garder la dynamique de mouvement en veillant à arriver au centre de la barre en ayant un angle presque à 90°. Et cela demande de bien visualiser son tracé...Pour ma part, je suis souvent trop optimiste et j'ai tendance à trop serrer, ce qui met le cheval dans une situation difficile favorable au refus ou à la dérobade.

A ce propos il ne faut surtout, mais surtout pas anticiper la rêne d'ouverture à l'avance...Ben oui, si le cheval voit la porte ouverte avant le saut il va s'y précipiter immédiatement...Cela m'a d'ailleurs valut une chute (réception sur les pieds, mon postérieur est sauf !)...La sixième en un peu plus de 4 ans...

Publié dans chute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article