Mise en main, ça faisait longtemps !

Publié le par Greg

De nouveau sur le dos de Be. pour une reprise en intérieur car il pleut !

Vous l'aurez compris, l'idée maitresse de la reprise était la mise en main. La méthode est classique...Longue détente, beaucoup de changement de changements de direction, allure, etc.

Je remarque qu'avec Be., une très brève action de main vers l'arrière (intérieure ou extérieure, j'ai un doute...) pendant les voltes couplée à une action de jambe est très efficace, la tête chute littéralement. Bien entendu, il faut relâcher immédiatement

La volte (en conservant l'impulsion) est vraiment d'une efficacité redoutable pour la mise en main, par contre le changement d'allure entraine souvent une sortie de la mise en main.

Al. m'interpelle, "il faut que tu l'envoies plus dans ta main". Effectivement, en utilisant plus de jambe, Be. reste en position au changement d'allure. L'attitude change également, je ressens un peu plus de rebond au trot, cela se traduit par un mouvement plus vertical et un ressenti d'un temps d'arrêt très très bref.

Au galop, Be. est toujours en panique...Au lieu de monter tranquillement ses épaules, il les baisse et tombe dans un galop en fort déséquilibre. Deux ou trois foulées suffisent pour le rattraper, mais c'est vraiment perturbant de sentir cette "fuite vers l'avant" juste au moment de demander. J'essaye des exercices de mobilisation des hanches avant de redemander (volte, hanche en dedans, contre incurvation,...). Il s'exécute mais refait la même clownerie pour partir au galop. Beaucoup plus à droite qu'à gauche.

Bah d'ici quelques mois, cela devrait être corrigé...

En fin de reprise, extension d'encolure...Be. qui a une attitude très haute, met un peu de temps à comprendre qu'il peut descendre...Que cela "tendra sa ligne du dos"...Je le chatouille de la bouche en ayant moins de tension dans la rênes et en écartant les mains.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article