Eperons !!!!

Publié le par Greg

Depuis le temps que ça me chatouille de pouvoir porter des éperons...C'est chose faite !

Quel plaisir, quel facilité, quel calme, quel économie de mouvement, quel engagement, quel miracle, quel stabilité des mains (plus besoin de s'exciter et de se durcir), quel attitude, quel précision, quel ...Les mots me manquent !

Dire que je viens de renaitre n'est pas exagéré ! Reprise de plat sur le dos de l'apoplectique Ar. Après quinze minutes, alors que je m'acharne (dans le calme) dans une nième leçon de jambe, So. me demande pourquoi je ne mets pas d'éperons...Bien entendu je lui réponds qu'on ne m'a jamais demandé d'en mettre...5 minutes après j'utilise ceux d'une autre une cavalière qui m'a gentiment proposé les siens...

Premier pas

Bon, je ne suis pas trop confiant...Je ne veux pas blesser Ar...J'essaye de ressentir la position de l'éperon...Je tatonne pour pousser les hanches...un peu plus...un peu plus...un peu moins...Au bout de quelques essais, le simple fait de reculer légèrement la jambe et de toucher, suffit...

Mes jambes sont elles fixes ? Est ce que je ne risque pas d'accrocher et de blesser ? Suis je suffisament progressif ?

Petit à petit la confiance (relative) s'installe et le miracle se produit...Ar. réagit à la moindre sollicitation !

Premiers résultats

Incurvation sans problème y compris à gauche, Ar. respecte scrupuleusement ma jambe intérieure ! Il suffit que je "pousse" (sans utiliser l'éperon) de l'intérieur pour faire bouger facilement les épaules vers l'extérieur. C'est très plaisant à gauche...Il ne se couche plus !

Déplacement de hanche sans problème, épaule en dedans sans problème...

Départ au galop à gauche sans problème, à droite il faut plus d'attention, mais c'est sans problème...Demande de départ à faux sans problème (ça faisait partie de la reprise)...

Attention, quand je dis sans problème, il faut interpréter mon propos...Le mouvement est exécuté sans difficultés mais cela ne veut pas dire que je suis précis ! J'ajuste en permanence...comme je le fais sans éperons, à part que là, la réponse à une action de jambe est immédiate...Pour être plus clair, je suis à des années lumière d'un mouvement académique alliant légèreté et impulsion !

Mécontentements

Transition descendante galop vers trot pas terrible, manque d'engagement...Faut que j'utilise plus mes jambes...

Si je me redresse simplement, je "tombe" dans un trot rapide...Je dois mal doser mon action de jambe. Je n'arrive pas à avoir le résultat que j'obtiens sur d'autres montures...avec une légère action de jambe en me redressant...

Conclusion

Bon attention à la facilité...Il faudra nécessairement que je m'acharne sur la leçon de jambe (sans éperons), sans quoi Ar. risque de se blaser et les éperons ne serviront plus à rien...J'espère que tous les autres cavaliers font de même et insistent sur la leçon de jambe ! D'un coup, je comprends mieux la facilité des deux autres cavalières qui montent Ar.  en CSO avec des éperons...Moi qui me demandait comment elles arrivaient à gérer facilement les voltes à gauche...J'ai maintement ma réponse !!!!

Je suis sans doute comme le jeune conducteur qui utilise la voiture de papa et maman et frime auprès de ses copains et copines en pensant maîtriser !

Je ne boude pas mon plaisir, le moment est à la fête ! Les éperons sont une aide externe d'utilité publique !!!!

Publié dans éperon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vavanille 24/06/2014 23:24

je te l'avais dit ! Bonne continuation !